29 juin 2020

Cabine de metallisation

la ventilation doit impliquer tout le volume utile de l’enceinte en évitant au maximum les zones sous-ventilées.

 

Ceci impose de placer les dispositifs de captation d’air poussiéreux en opposition directe avec ceux d’introduction d’air neuf, dans le but d’obtenir un déplacement d’air vertical ou horizontal dans la zone de projection.

 

Il existe deux solutions :

 

1) ventilation verticale (conseiller au-delà de 15 m de long)

L’entrée d’air se fait par des ouvertures réparties en plafond. La captation se fait soit, par une fosse sous le caillebotis, soit par deux banquettes longitudinales, ou par des capteurs extérieurs répartis au bas des cloisons (voir photo ci-contre).

 

2) ventilation horizontale

L’entrée d’air se fait soit, sur la surface d’une paroi ou porte, soit par un caisson horizontal sur le toit , ou via deux caissons verticaux.